RenĂ©gociation de crĂ©dit : y avez-vous pensĂ© ? – CENTURY 21 Viry Plein Coeur – Agence immobiliĂšre Ă  VIRY CHATILLON
Bienvenue chez CENTURY 21 Viry Plein Coeur, Agence immobiliĂšre VIRY CHATILLON 91170

Renégociation de crédit : y avez-vous pensé ?

Publiée le 11/12/2014

 

Avec la baisse historique des taux d'intĂ©rĂȘt depuis le printemps dernier, c'est le moment ou jamais de renĂ©gocier votre crĂ©dit immobilier. 3 questions Ă  MaĂ«l Bernier de Meilleurtaux.com pour savoir comment procĂ©der.

RenĂ©gocier son prĂȘt immobilier : pourquoi maintenant ?
« Depuis 5 ans, les taux de crĂ©dit ont considĂ©rablement diminuĂ©, explique MaĂ«l Bernier de Meilleurtaux.com, sociĂ©tĂ© spĂ©cialisĂ©e dans le courtage immobilier. DĂ©jĂ , au printemps 2013, les taux d'intĂ©rĂȘts ont atteint des niveaux historiquement bas. Aujourd'hui, il est dĂ©sormais possible d'emprunter Ă  taux fixe sur 20 ans Ă  3,00%, contre 4 ou 4,5% en 2012. Jamais, depuis l'aprĂšs-guerre, on avait empruntĂ© pour aussi peu cher ! C'est donc le moment, pour les dĂ©tenteurs d'un prĂȘt immobilier (rĂ©pondant Ă  certaines conditions), de renĂ©gocier leur crĂ©dit Ă  un taux plus avantageux.

Quel est le gain que l'on peut espĂ©rer en renĂ©gociant son prĂȘt ?

Nous avons constaté que le gain moyen réalisé lorsque d'un rachat de crédit immobilier est d'environ 23 000 euros et permet de gagner 2 à 3 ans de durée de remboursement. Il ne faut donc pas se laisser épouvanter par les contraintes, ni par les frais liés au changement de banque. »

Quelles sont les conditions Ă  remplir pour que la renĂ©gociation de son prĂȘt soit avantageuse ?
« J'en vois principalement trois. Pour que la renĂ©gociation soit avantageuse, il faut d'abord que le taux du crĂ©dit initial par rapport au taux pratiquĂ© au moment de la renĂ©gociation sur la mĂȘme durĂ©e soit supĂ©rieur Ă  1 point. Pour les crĂ©dits longs, contractĂ©s sur 25 ou 30 ans, un Ă©cart de 0,70 point peut suffire.

Pour que la renĂ©gociation soit vraiment intĂ©ressante, il faut aussi ĂȘtre dans la premiĂšre moitiĂ© de remboursement de son prĂȘt (idĂ©alement le premier tiers), car c'est dans les premiĂšres annĂ©es que l'on paye le plus d'intĂ©rĂȘts, et avoir un capital restant encore Ă  rembourser au moins Ă©gal Ă  70 000 euros.

 

Enfin, il est important de ne pas prĂ©voir de dĂ©mĂ©nager dans les trois annĂ©es qui suivent car toute renĂ©gociation auprĂšs d'une banque concurrente implique nĂ©cessairement des pĂ©nalitĂ©s de remboursement anticipĂ© Ă  payer, fixĂ©es lĂ©galement Ă  3% du capital restant dĂ» limitĂ©es Ă  6 mois d'intĂ©rĂȘt. Il faut donc garder son bien pendant une durĂ©e suffisante afin d'amortir ses frais. »

Quelle est la dĂ©marche Ă  suivre pour obtenir une renĂ©gociation de son prĂȘt immobilier ? À qui s'adresser ?
« Il est possible de tenter la renĂ©gociation auprĂšs de sa banque, mĂȘme s'il est trĂšs rare qu'elle accepte, car elle y perdrait de l'argent. La meilleure option reste de s'adresser Ă  un courtier qui analyse l'ensemble des offres proposĂ©es par les banques concurrentes. »

Quels sont les crédits à renégocier en priorité ?
« Cela ne vaut pas la peine de renégocier les vieux crédits, contractés antérieurement à 2003. En revanche, cela vaut vraiment le coup pour les crédits contractés au second semestre 2008, au premier semestre 2009, en 2011 et jusqu'en 2012, lorsque les taux étaient encore élevés. »

À combien s'Ă©lĂšvent en gĂ©nĂ©ral les frais liĂ©s Ă  la renĂ©gociation de son prĂȘt ?
« Les seuls frais sont les pĂ©nalitĂ©s de remboursement anticipĂ©s et la nouvelle prise de garantie. En moyenne, il faut compter entre 2 500 et 4 500 euros selon le montant du prĂȘt et le capital restant dĂ», mais le gain moyen rĂ©alisĂ© de 23 000 euros tient compte de ces frais. »

 
 
 
 
 
Notre actualité